Offre d emploi sportConsulter offre d emploisport emploiEmploi et formationOffre d emploi - autre ressourcesemploi sport service

Interview de Bernard Hinault (2e partie)

Bernard Hinault

Bernard Hinault en quelques dates :
Coureur cycliste français (né à Yffiniac, dans les Côtes d’Armor en 1954)
Champion du monde sur route en 1980, il a notamment remporté cinq fois le Tour de France (1978,1979, 1981, 1982, 1985), trois fois le Tour d’Italie (1980, 1982, 1985), deux fois le Tour d’Espagne (1978, 1983), cinq fois le Grand Prix des Nations (1977, 1978, 1979, 1982, 1984). Il abandonna la compétition en 1986.

 

1- Et rester dans le milieu cycliste a toujours été une évidence ou vous auriez pu évoluer dans un autre domaine ?

Je ne me suis pas posé la question. Quand on m’a fait cette proposition, je l’ai prise car elle m’intéressait énormément comme le fait d’avoir acheté cette ferme qui est là encore quelque chose de passionnant.


2- Qu’y faites vous justement dans cette ferme ?

J’y passe tout le reste de mon temps. (C’est-à-dire 200 jours par an). Les 60 jours restant étant consacrés à des opérations à droite et gauche. (Remise de prix pour des jeunes, des congrès où je rencontre d’autres cyclistes mais aussi d’autres sportifs).


3- Vous avez tous connu une vie sportive débordante mais éphémère et vous avez la possibilité de vivre une nouvelle vie. Je ne peux pas vous laisser partir sans que vous m’ayez parlé de la place de l’écriture ? Le peloton des souvenirs, Bernard Hinault

La première fois que j’ai signé pour le peloton des souvenirs, je me suis demandé dans quelle galère je m’étais mis. Je ne garde pas d’archives et ce n’était donc pas du tout évident de me remémorer ma vie. La personne qui a écrit le livre a lors posé les bases et c’est devenu beaucoup plus facile. Mais ça a duré quand même six mois, tous les week-ends, et aujourd’hui, si on devait réécrire le livre, on pourrait facilement y rajouter 100 pages supplémentaires, car les souvenirs reviennent.


4- Pourriez-vous écrire à nouveau ?

Tout dépend du sujet. Je ne suis pas un écrivain né.


5- A chacun son métier…Mais aujourd’hui, quelles sont vos nouvelles passions ? Où en est le vélo aujourd’hui ?

Si j’ai fait 2000 kilomètres en vingt ans, c’est bien le maximum. Je n’en ai pas envie, je n’en éprouve pas le besoin. Peut-être que lorsque je serai à la retraite, c’est-à-dire dans dix ans, on verra, car je n’aurai plus rien à faire logiquement, à part se divertir


  1 1 2 3 3
<< Sommaire interview